Comment préparer la semoule pour couscous

Comment préparer la semoule pour couscous

Afin de savoir comment préparer la semoule pour couscous, Vous pouvez optez pour la méthode traditionnelle  en roulant la semoule ou directement au lieu du couscous préfabriqué.

Histoire du couscous

En Afrique du Nord, le blé donna progressivement le « couscous », qui en arabe signifie littéralement « nourriture ». Les peuplades berbères ont su à travers les siècles améliorer sa préparation.

Les femmes du Maghreb roulaient la graine de couscous à la main. Elles versaient la semoule humide dans un grand plateau en bois — la « gassha » — et la tamisaient plusieurs fois, en reprenant à chaque tamisage les grains mal calibrés.

Mais ce processus long et délicat demande de la patience et du savoir-faire. Aujourd'hui, grâce à une préparation industrielle qui s'inspire des pratiques ancestrales, cette longue manipulation n'est plus nécessaire. En effet, le couscous est disponible sur tous

les étalages et dans tous les commerces d'alimentation.

La préparation est beaucoup plus facile et rapide et garde les qualités essentielles du couscous traditionnel.

Ce produit constitué de semoule de blé dur agglomérée et déshydratée se prête à une infinité de combinaisons. Il remplace alors le pain et possède les mêmes qualités nutritives.

Depuis des siècles, la cuisine du Maghreb a su garder ses traditions culinaires.

Ce plat, original dans sa diversité et son goût, s'adapte aux moyens et aux conditions de vie de toutes les familles, d'une région à une autre, d'un pays à un autre ainsi qu'au rythme des saisons : le couscous d'hiver aura un goût prononcé de courge ou de chou, celui d'été sera pimenté et accompagné de légumes du soleil, telles les tomates et les courgettes. Le moindre événement social, culturel et religieux donne lieu à la préparation du couscous.

Il accompagne ainsi dans la joie les naissances, les baptêmes, les mariages et les fêtes religieuses, dans la douleur les décès,

et apporte force et courage aux malades et aux convalescents.

Le couscous est un plat qui regorge de convivialité et de générosité, valeurs essentielles transmises à travers le temps dans le Bassin méditerranéen.

Ce plat, fédérateur, a su franchir les mers et les frontières grâce aux différents flux migratoires et s'est finalement imposé sur tous les continents.

Ouvert sur le monde et enrichi des épices et des saveurs des continents voisins, il est aujourd'hui un plat reconnu et apprécié aux quatre coins du monde: le couscous thaïlandais en est la preuve... Présent dans notre pays, grâce à l'immigration et à notre esprit curieux d'exotisme il est devenu l'un des plats préférés des Français.

À travers le site, vous découvrirez de nombreuses recettes de couscous imprégnées des saveurs, des parfums, de la culture et des traditions de l'Orient.

Ingredients du couscous à partir de semoule :

  • 2 kg de semoule moyenne
  • 100 g de beurre
  •  1 verre à thé d’huile
  •  1 cuillère à soupe d’huile

Étapes de préparation du couscous à partir de semoule :

Mettez la semoule dans une cuvette spéciale appelée « kasaa » ou dans une bassine assez grande.

01-comment-preparer-la-semoule-pour-couscous

L’étalez et versez dessus peu à peu de l’eau (3 à 4 verre d’eau), en mélangeant à la main et en le roulant du bout des doigts pour bien séparer les graines , après procédez avec les cinq doigts écartés avec un mouvement circulaire.

Ajoutez l’huile et le sel en tournant toujours. Tamisez au tamis spécial à grosses mailles appelé « Gharbal ».

03-comment-preparer-la-semoule-pour-couscous

Mettez alors le grain dans le « Keskass », le panier supérieur du couscoussier. Trempez une bande de tissu dans un mélange de farine et d’eau. Enroulez- la au point de contact entre le faitout et le panier supérieur pour empêcher la vapeur de s’échapper. Laissez cuire à découvert jusqu’à ce que la vapeur traverse les graines de couscous.

02-comment-preparer-la-semoule-pour-couscous

Enlevez le « Keskass » de dessus la marmite et vessez son contenu dans la bassine. Arrosez-le de 2 verres d’eau et avec une grande cuillère en bois étalez-le grossièrement dans la bassine. Aspergez las graines d’huile tout en les égrenant avec légèreté pour défaire les grumeaux. Tassez tout le couscous dans une partie de la bassine et laissez-le absorber l’eau pendant une demi-heure.

Dispersez les graines dans la bassine et aérez-le en le tournant avec les doigts écartés de la main. Réadaptez le « Keskass »sur la marmite dont le contenu bout et remettez les graines.

Faites cuire encore une demi-heure. Enlevez le « Keskass » de dessus la marmite et versez le grain dans la bassine.

Dés que la chaleur est supportable, séparez les grains en roulant peu à peu les grumeaux entre les paumes des deux mains d’un mouvement circulaire.

Servez immédiatement en parsemant le couscous de copeaux de beurre. Sinon, couvrez le grain d’une serviette et réchauffez le dans le panier avant de le servir.

Chaine Youtube



Facebook

Instagram

Cuisine marocaine sur Instagram

Google Plus